Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous confirmez votre accord quant à l’usage que nous faisons des cookies. Cliquez ici pour plus d'informations
x

Entretenir le jardin en automne

Entretenir le jardin en automne

 Il y a beaucoup à faire à la fin de l'été : entretenir les haies, planter les rosiers, élaguer les branches, ramasser les feuilles et bien d'autres choses encore. Afin de préparer l'hiver et le printemps qui arrivent, nous avons rassemblé quelques conseils et informations pour entretenir le jardin en automne.

Temps de lecture 9 min.

Nettoyage d'automne au jardin

L'automne est la bonne période de l'année pour remettre de l'ordre dans le jardin. Il ne faut cependant pas en arriver à détruire tous les germes. Pendant du déblayage, tu dois tout de même laisser des refuges pour les petits et les grands animaux indigènes. Le ménage d'automne doit se concentrer uniquement sur les plantes et les accessoires de jardin, ainsi que sur l'entretien des outils de jardinage.

Voici une liste des principaux travaux de rangement dans le jardin en automne :

Enlève les tas de feuilles des plantes qui fleurissent ou donnent des fruits à cette période. Toutefois à certains endroits, les feuilles peuvent tout à fait être laissées. Là où les fleurs ne sont pas étouffées, il est possible de laisser une couche de feuilles de bien 10 cm. Elle sert en partie de couche de compost pratique (par ex. sous les arbres et les arbustes) ou également de protection naturelle contre le froid.

ratisser les feuilles

Coupe les feuilles jaunies ou déjà mortes des plantes herbacées ou des rosiers et fermente-les directement pour éviter des mycoses aux plantes ou au sol.

La mâche, les radis, les choux-raves ainsi que d'autres variétés de légumes et de fruits peuvent être ramassés en automne. Les salades et légumes d'hiver résistent au froid. Toutefois, certaines variétés doivent être protégées du gel dans la mesure où tu ne veux pas les consommer tout de suite.

  • Les cucurbitacées : le soleil du début de l'automne permet aux cucurbitacées de mûrir correctement. Lorsque le temps est sec, laissez-les mûrir sur les plates-bandes le plus longtemps possible.
  • Chou chinois, endives et chicorée pain de sucre : ces légumes peuvent résister au froid. Si tu veux tout de même les récolter rapidement, enroule les légumes dans du papier journal et conserve-les bien droits dans des caisses dans un lieu frais, sec et à l'abri du gel. Les légumes peuvent alors être stockés de façon optimale. En effet, à partir des bords des feuilles mortes, la pourriture risque de se répandre d'un légume à l'autre après la récolte.
  • Poireau, chou frisé et chou de Bruxelles : tu peux encore laisser ces légumes dehors à l'automne pour ne les récolter que lorsque tu en as envie. Les choux ont besoin du froid et sont plus doux une fois qu'il ont gelé. Tu ne peux pas récolter les poireaux que lorsque le sol n'est pas gelé, sinon ils se cassent lorsque tu les déterres.
  • Fruits à pépins : l'automne est la saison des pommes ! Les variétés tardives de pommes et de poires finissent également de mûrir.
  • Les plants de tomates : ils portent encore les derniers fruits et les tomates encore vertes finissent de mûrir sur le plant si on les emballe dans une housse.Enlèves les nouvelles fleurs pour que seuls les fruits profitent des nutriments.
  • Pommes de terre : elles peuvent être récoltées au début de l'automne pour être stockées à la cave ou utilisées immédiatement.
  • Courgettes : mais vite maintenant avec ce légume ultra riche en vitamines !  Récolte-les de préférence avant le premier gel.

Jettes toujours un oeil à ton stock de fruits et légumes. Supprime les légumes ou fruits pourris pour que le stock se conserve plus longtemps. Conserves-les à env. 0°C. Les pièces idéales de stockage sont les remises ou les abris de jardin..

Les plantes annuelles et bisannuelles commencent à faner dans les plates-bandes et à laisser des trous. Passe avec précaution un coup de cultivateur sur la zone libre. Comme ça tu aères le sol, tiens les mauvaises herbes à distance et redonnes bonne allure à ta plate-bande. Au même temps saupoudre le sol d'engrais organique, comme ça ton sol sera prêt pour le printemps ! N'utilise absolument pas d'engrais liquide ou minerale.

Les hérissons, crapauds, carabidés, musaraignes et autres chasseurs nocturnes t'aident à lutter contre les nuisibles. Ils se régalent des nuisibles qui pourraient attaquer tes plantes. Si tu leur offres des abris protégés pour l'hiver, ils seront certainement tes alliés au printemps prochain.

  • Il suffit d'un abri sous des branches de conifères ou d'une zone protégée contre la clôture.
  • Tu peux aussi laisser dans un coin tranquille de ton jardin un tas de branches.
  • Pendant les mois d'hiver tu peux offrir un refuge aux insectes utiles dans un hôtel à insecte. Il s'agit d'un lieu de nidification et d'hivernage fabriqué de façon artificielle et placé le plus souvent dans les arbres ou sur les façades de maisons.

Les morceaux de plantes mortes ou les feuilles mortes n'ont pas leur place dans les bassins. Si les feuilles se décomposent dans l'eau du bassin, cela produit du gaz de décomposition, qui extrait l'oxygène de l'eau. En outre, les résidus de plantes ou les feuilles mortes augmentent la teneur en nutriments de l'eau, ce qui entraîne la formation d'algues.

Tu peux soit recouvrir le bassin de façon préventive avec un filet anti-feuilles soit enlever régulièrement les déchets présents à la surface de l'eau à l'aide d'une épuisette.

filet de protection contre les feuilles

N'oublie pas de protéger ton matériel de travail tel que le râteau, la bêche ou l'arrosoir des intempéries hivernales. Stocke les outils dont tu ne te serves plus dans une remise ou un abri de jardin après les avoir soigneusement nettoyés.

Semer, planter ou bouturer les plantes à l'automne

  • Planter de l'ail : l'ail particulièrement sain et goûteux peut encore être planté jusqu'à mi-octobre. Le temps n'est cependant pas toujours propice à cette période de l'année. Mais ce n'est pas grave. Attends alors simplement jusqu'au printemps. À partir de mars, tu peux à nouveau planter de l'ail. Toutefois, les têtes d'ail ne seront alors pas aussi grosses que si elles avaient été plantées en automne.
  • Planter des rosiers : à la fin de l'automne, des rosiers à racines nues de toutes les couleurs et de toutes les variétés sont à nouveau disponibles. Profite de cette vaste sélection même si tu as l'embarras du choix. Les variétés de rosiers sauvages ainsi que les variétés anciennes de rosiers de jardin peuvent même être bouturées soins à la fin de l'automne.
  • Bouturer et séparer des pivoines : tu peux bouturer les rhizomes de pivoine pendant la période de repos végétatif, qui commence vers le mois de septembre. Sorte pour cela les rhizomes du sol avec suffisamment de terre à l'aide d'une fourche et divise-les en plusieurs parties. Les morceaux doivent comporter chacun entre 3 et 5 bourgeons et avoir des racines puissantes d'environ 10 cm de longueur.

pivoine

  • Semer des graines pour l'hiver : de nombreux arbustes sont faits pour l'hiver. Cela signifie qu'ils ont besoin du froid. Lorsque les graines sont gonflées, elles ont besoin de plusieurs semaines avec des températures proches du point de congélation pour que les racines puissent pousser. Pour les semis, utilise un lit de semence ou des terrines pour semis. Ce que tu peux semer en automne :
    • Arbrisseaux : Adonis, chardon bleu, astilbe, bergénie, anémone Sylvie, rose de Noël, aconitum, gentiane, pulsatille, anémone hépatique, pavot, chardon argenté, saxifrage
    • Bosquets : Berbéris, clématite, amélanchier, pyracantha, cornouiller, noisetier, chèvrefeuille, châtaignier, pivoine, viorne, hamamélis, viscum
  • Semer de l'ail des ours : ses feuilles très appréciées sont très bonnes en pesto ou en soupe. L'ail des ours aime aussi le froid. Les plantes aiment l'ombre et un sol meuble et humide. Sème les graines directement sur place ou place-les dans des terrines. La germination aura lieu au printemps prochain. Il faudra un peu de patience avant de pouvoir faire une soupe avec les feuilles. Cela peut durer environ 3 ans.

Gartenpflege Herbst Säen

  • Planter des oignons : prépare-toi dès maintenant pour avoir des oignons frais au mois de mai. Les oignons d'hiver sont proposés avec des peaux rouges et jaunes. Plante les tubercules à une distance de 5 cm les uns des autres en laissant un espace de 25 cm entre chaque rangée. Aucune plante liliacée ne doit avoir été plantée dans la plate-bande pendant les deux années précédentes, sinon il existe un risque de maladies pour les racines à cause de la fatigue du sol.
  • Planter des bulbes de fleurs : l'automne est également la période des bulbes non pas comestibles mais d'ornement ! Plante dès maintenant les bulbes de crocus, tulipes et narcisses. Si tu ne les plantes pas d'ici fin octobre au plus tard, tu dois attendre le printemps.

bulbes et onions

  • Cultiver de la rhubarbe : l'automne est la bonne saison pour planter des plants de rhubarbes ou pour bouturer les vieux plants. Veille à choisir un endroit ensoleillé, sinon les tiges risquent d'avoir un goût acide à cause du nitrate.
  • Planter des lis : tu dois planter les lis (sauf les lis blancs) au plus tôt à la fin de l'automne afin que le sol soit à la bonne température.
  • Planter des fleurs d'automne : ton jardin d'automne ne doit pas attendre tristement et sans couleurs jusqu'au printemps suivant. Plante les fleurs d'automne au bon moment ! Dès la fin de l'été, tu peux acheter des plantes d'automne et les planter directement. Ou l'année prochaine, au printemps, pense déjà à préparer les plate-bandes correctement. Dans l'idéal, tu peux agencer ton jardin avec un mélange de fleurs d'été et de fleurs d'automne. Tes yeux auront ainsi de quoi se régaler tout au long de l'année.

Graines & bulbes de fleurs Vers les articles

Protection hivernale des plantes

Toutes les plantes ne peuvent pas survivre aux températures hivernales. Avant que l'hiver ne s'installe pour de bon, prépare activement l'hivernage de tes plantes. Ainsi tu évites que le gel n'endommage tes plantes pendant l'hiver :

Protéger les cimes et les pousses des plantes contre le froid :

  • Attache soigneusement les jeunes pousses de la couronne avec du raphia.
  • Recouvre les plantes d'un sac de jute ou d'un voile d'hivernage pour les envelopper au chaud.
  • N'utilise pas de film. Il est imperméable à l'air, ce qui pourrait endommager tes plantes.
  • Lorsque tu emballes tes plantes, veille à ce que les feuilles ne soient pas mouillées car elles gèleraient alors contre la housse de protection.
  • Sécurise la protection avec une bande ou un cordon de jute afin que l'ensemble ne se détache pas en cas de vent fort.

Protection hivernales des plantes

Protéger les plantes en pots et en bacs contre le froid :

  • Même en hiver, les plantes ont besoin d'eau et de nutriments. N'oublie donc pas de les arroser régulièrement. Mais juste assez pour que les racines ne se dessèchent pas.
  • Conserve au mieux les plantes en bac dans un endroit à l'abri et protégé du gel, par exemple dans une cave, dans le garage ou dans un jardin d'hiver. Certaines plantes de la zone subtropicale n'acceptent pas de température sous 10 dégrés p.ex. le fuchsia ou le lantana camara. L'oléandre par contre se contente avec des températures autour du point de congélation.
  • Toutes les plantes en bac qui ne perdent pas leur feuillage ne se reposent pas en hiver, pour cela elles ont besoin assez de lumière ! Si ta cave ou ton garage est très sombre, nous conseillons de mettre une lumière solaire artificielle. À l'attention : Toutes les sources lumineuses n'ont pas le bon spectre lumineux pour vos plantes ! Nous recommandons des tubes fluorescents blanc froid ou neutre, des ampoules économiques et des lampes LED.
  • Isole le pot en l'enveloppant bien, par exemple avec du papier bulle, de la toile de jute ou un tapis de paille ou de coco pour protéger les racines.
  • Attache le film ou le tapis avec une bande ou un cordon de jute.
  • Le bac à plantes ne doit pas être en contact direct avec le sol. Pour le protéger du gel par le sol, utilise une coupelle pour pot de fleurs.

Remarque

Si tu ne sais pas si ta plante peut passer l'hiver dehors, demande conseil en magasin à l'un de nos spécialistes en jardinage.

Hivernage des fleurs de jardin

Les dahlias et les autres plantes à bulbes ont froid aux pieds en automne. Procède à l'hivernage de ces plantes après les premières gelées, afin de les protéger. Procéder ainsi :

  • Dégager soigneusement les tubercules à la main.
  • Couper les tiges à 5-10 cm au-dessus du tubercule.
  • Déterrer soigneusement les tubercules à l'aide d'une fourche à bêcher.
  • Secouer la terre et laisser les parties végétales sécher pendant une semaine à l'air libre.
  • Stocker les tubercules dans un endroit sombre à une température de 5 °C dans une caisse avec de la sciure, de la litière pour petits animaux ou de la tourbe.
  • Hiverne les arums et les belles-de-nuit comme les dahlias.

Protection hivernale des plantes Vers les articles

Tailler les haies

En automne, il est temps de s'occuper des haies ! La découpe complète des haies est interdite dans tout le Luxembourg de mars à fin septembre. Seules les tailles d'ordre esthétique sont autorisées à cette période. C'est pourquoi il faut couper davantage en automne. Ceci est nécessaire car le fait de tailler une haie stimule toujours la croissance.

Le type de taille dépend de l'espèce et de l'âge des plantes.

  • Les jeunes haies n'ont pas besoin d'être taillées, mais le fait de raccourcir les pousses longues favorise une croissance naturelle fournie.
  • La forme des jeunes haies doit être entretenue en taillant à la hauteur souhaitée.
  • Sur les haies persistantes, seules les pousses sur les côtés doivent être légèrement raccourcies au cours des premières années. Les pousses principales doivent continuer à pousser jusqu'à la hauteur souhaitée pour la haie.
  • Les haies plus âgées qui ont poussé librement ne doivent être taillées que si elles sont trop grandes ou que leur apparence n'est pas soignée.
  • Les haies plus âgées doivent être taillées régulièrement. Elles restent ainsi denses et luxuriantes.
Tu trouves plus d'informations pour tailler des haie dans le turoriel « Planter et tailler une haie ».

tailler des haie
Taille-haies Vers les articles

Entretien du gazon à l'automne

L'automne n'est pas la saison préférée du gazon. La chute des températures, le manque de soleil, l'humidité : tous ces facteurs rendent la vie difficile à l'herbe. C'est pourquoi le tapis vert a besoin d'un entretien tout particulier.

  • Enlever les feuilles mortes : les feuilles mortes sont les bienvenues et stimulent même la croissance des plantes comme paillis sous les arbres et les arbustes ou entre les buissons. Sur le gazon, la couche de feuilles n'a pas d'effet bénéfique. En effet, les feuilles mortes empêchent le gazon d'absorber la lumière. De plus, la mousse s'y sent très à l'aise. Ratisse ou dégage les feuilles mortes une fois par semaine. Tu peux également enlever les feuilles mortes à l'aide de la tondeuse à gazon équipée du panier en réglant la lame sur une hauteur de coupe importante. Les feuilles sont alors broyées et mélangées aux déchets de tonte riches en azote, ce qui accélère leur décomposition dans le compost.
  • Scarifier le gazon : respirer une dernière fois avant l'hiver !  Scarifier veut dire aérer. De septembre à mi-octobre, le gazon peut encore être scarifié, afin de libérer le sol du feutre, de la mousse et des mauvaises herbes. Ne le fais cependant pas trop tard. Les graminées ont besoin de temps pour se reposer et combler les trous avant l'hiver. Un engrais peut les aider à se régénérer.
  • Appliquer un engrais pour gazon à l'automne : apporte des nutriments à ta pelouse (à partir de mi-octobre) afin de l'aider à travers la saison froide. Les engrais pour gazon spécial automne contiennent tout ce dont les graminées ont besoin en cette période. Les engrais d'automne sont des engrais enrichis en potassium. Le potassium protège les cellules végétales contre le gel et les maladies. Le gazon peut faire ses réserves afin de reverdir plus rapidement au printemps.
  • Tondre le gazon : tonde le gazon à la fin de la saison une dernière fois. Mais pas plus court que cinq centimètres. À partir de fin octobre / début novembre, il fait généralement si froid que l'herbe ne pousse presque plus. Les feuilles plus longues profitent mieux de la faible luminosité en automne et peuvent ainsi mieux s'imposer par rapport à la mousse et aux mauvaises herbes.

Gartenpflege Herbst Rasenmäher
Tondeuses à gazon Vers les articles

Compostage des déchets de jardin en automne

En automne, les déchets de jardin sont nombreux, que ce soient les tailles de haies, les déchets de tonte ou encore les feuilles mortes. Ils constituent généralement un bon matériau de compostage et donc un humus précieux.

Informations au sujet du compostage des déchets de jardin :

  • Plus les déchets de plantes sont fins, plus ils se décomposent facilement sur le compost.
  • Les feuilles mortes se désintègrent généralement très bien.
  • Les déchets de conifères se décomposent moins bien. Pour accélérer le processus, tu peux les mélanger avec un matériau souple ou de la terre.
  • Les parties dures de plantes doivent être réduites ou idéalement broyées.

Exceptions : voici les déchets de jardin en automne que tu ne dois pas composter

  • les morceaux de plantes atteints de maladies fongiques.
  • les graminées ayant déjà des graines.

Plus d'informations pour composter correctement les déchets « Broyer et composter».

Astuce

Sous une butte de plate-bande, tu peux éliminer de façon élégante les déchets végétaux de l'automne. De plus, une telle butte est un lieu privilégié pour le développement d'un sol riche en nutriments. Une butte de plate-bande est composée de branches au centre. En outre, elle comporte également plusieurs couches de revêtements herbeux, de terre, de feuillage et de compost.

Silo de compostage & crible à compost Vers les articles
Vers le haut