0 Liste de favoris 0 Panier
Hornbach Bertrange Horaires d'ouverture
43, rue du Puits Romain
8070 Bertrange

service-bertrange@hornbach.com
+352 316655 - 1
lun. - ven.: 07:00 - 20:00 h
sam.: 07:00 - 19:00 h
Vous avez imprimé cette information en date du 16/08/2022 à 02:22 heures. Veuillez noter qu'en raison des prix sur le marché mondial et des réactions à court terme, les prix peuvent changer à tout moment et peuvent donc être différents de ceux figurant sur votre document imprimé. Nous vous remercions pour votre compréhension.
Guide

Planter les fraisiers

Temps de lecture 7 min.
Erdbeeren pflanzen

Rien ne vaut le goût des fraises cultivées soi-même! Tu n'as pas de jardin? Pas de problème! Les fraises se cultivent également dans des petits espaces. Commence dès maintenant et assure ta prochaine récolte de fraises!

Fraisiers pour balcon et terrasse

En massif ou sur le balcon: à chaque cadre de vie ses fraises.

En choisissant une espèce adaptée, tu réussiras ta récolte de fraises même dans un tout petit espace. Ce n'est pas parce que tu n'as pas de jardin que tu dois renoncer à faire pousser tes propres fraises. Outre les plantes à massif classiques, tu trouves aussi chez HORNBACH des fraisiers qui poussent en bac, en pot, en jardinière ou en pot suspendu et qui donnent des fruits délicieux.

Il n'y a pas que l'aspect et le goût qui comptent. Il doit surtout s'agir de plantes adaptées à la culture en balcon et terrasse. Les variétés remontantes notamment donnent des fruits exquis et très aromatiques jusqu'en automne. Non seulement c'est bon pour la santé, mais c'est esthétique et décoratif.

Attention: ne mets pas trop de plants dans un pot. Quatre fraisiers suffisent amplement pour une jardinière de balcon de 100 cm de longueur, soit 20 à 25 cm d'écart entre chaque plant.

Les récipients ou les bacs doivent avoir un diamètre d'au moins 80 centimètres. Une hauteur d'env. 40 cm est suffisante.

Multiplier des fraisiers

Emplacement et sol pour fraisiers

Les fraises aiment les lieux ouverts, ensoleillés voire mi-ombragés et pas trop venteux. Elles ne sont pas exigeantes pour ce qui est du sol, l'essentiel étant qu'il soit perméable et que l'eau ne stagne pas.

Sol idéal: argileux, bien aéré, riche en humus, légèrement sableux.

Les fraises ne se tolèrent pas bien entre elles. Mieux vaut respecter donc pour la création d'un massif une large rotation des cultures et ne planter des fraises sur une même surface que tous les trois à quatre ans. Lors du choix de la variété, garde à l'esprit que de nombreux fraisiers ne s'autofécondent pas et qu'il faut donc dans le même massif une variété capable de la féconder pour obtenir des fruits plus tard.

Enrichir le sol avec une matière organique: le compost étant le meilleur engrais pour le fraisier qui apprécie le humus, à raison de 3 à 4 litres par m². Outre son effet fertilisateur, cette source de nutriments pénétrant lentement dans la terre améliore aussi la qualité du sol et encourage la formation de humus. Si tu n'as pas de compost sous la main, ajoute de l'engrais organique dans le trou de plantation.

Planter des fraisiers

Planter des fraisiers

Si tu ne peux attendre, plante tes fraisiers de mi-mars à mi-mai. Chez les fraisiers vivaces, pense à enlever les fleurs. La récolte n'en sera que plus abondante l'année suivante. L'idéal est toutefois de les planter de juillet à mi-septembre.

Si possible, ne les plante pas par temps sec et ensoleillé. Au mieux: par temps couvert avec un sol humide, afin de minimiser la perte d'eau par évaporation. Mouille bien les mottes de racines de tes fraisiers avant de les mettre en terre.

Plante-les à 25-35 cm d'écart, en respectant une distance de 60-80 cm entre les rangées.

Plante de façon que le collet de la racine arrive juste au-dessus de la terre. Pour les plants en motte, celle-ci doit être recouverte de terre sur env. 1 cm pour ne pas se dessécher. Les fraisiers plantés trop haut ont du mal à développer leurs racines et sont davantage sujets aux dégâts du froid.

Si le sol aéré se tasse un peu après la mise en terre, les jeunes plants peuvent reprendre la place en conséquence. Il est préférable de préparer le massif deux à trois semaines avant de planter, pour que le sol ait eu le temps de se tasser.

Arrose abondamment les fraisiers après leur mise en terre (au mieux arrose chaque plant sans tête d'arrosoir) et protège le sol du dessèchement et des mauvaises herbes à l'aide d'une couche de paillis (feuillage, mulch, paille, herbe coupée). Un sol uniformément humide permet un meilleur développement des racines des jeunes plants.

Fertiliser et entretenir ses fraisiers

L'avantage avec les fraisiers, c'est qu'ils sont peu exigeants et demandent peu de soins spéciaux.

Un engrais organique pour baies sans guano garantit de nombreux fruits rouges. Il suffit de répandre cinq grammes d'engrais sur la terre légèrement humide toutes les deux semaines.

Arrose les fraisiers régulièrement, mais pas trop! Car l'eau pourrait s'accumuler et stagner, surtout en pot ou bac.

Coupe les stolons le plus tôt possible. Ils affaiblissent en effet fortement tes plants. Les récoltes des années suivantes en seraient très affectées. Chez les variétés remontantes, tu peux laisser pousser les vrilles. Les petites plantes constituent des options de récolte supplémentaires. Après la récolte, coupe les feuilles extérieures, soit les plus anciennes. Laisse mourir les feuilles restantes durant l'hiver et enlève-les au printemps.

Un automne doux peut entraîner la formation de nombreux bourgeons de fleurs. Cela donne de nombreux petits fruits au mauvais goût. Dans un tel cas, enlève toutes les fleurs mais laisses-en trois à cinq. Mais seulement lorsque que les premiers fruits se forment à partir des fleurs. La récolte est ainsi assurée.

Un feutre non-tissé protégera les fleurs de potentielles gelées tardives au printemps. Retire le feutre en journée, sans quoi les fleurs ne seraient pas fécondées. Pour les plantations en grands bacs ou dans le jardin, répands de la paille sous tes fraisiers. Cela les protège contre l'humidité et la moisissure.

Tailler les fraisiers

La première mesure d'entretien consiste à couper toutes les feuilles mortes au début du printemps.

Chez les variétés non remontantes, coupe tous les stolons qui ne sont pas nécessaires à la reproduction de la plante en été. Ils affaiblissent les plantes et rendent la récolte de l'année suivante plus faible.

De plus, nous te conseillons de couper les feuilles extérieures, âgées et malades directement après la récolte. Chez les variétés remontantes, les stolons forment également des fruits et se coupent seulement en automne.

Conseils d'arrosage

Au début, arrose abondamment ton fraisier chaque soir, jusqu'à ce que ton plant ait pris. Mais attention à l'eau stagnante!

Hiverner les fraisiers

Contrôle tes plants à la fin de l'été: s'ils sont victimes de nuisibles, retire ceux-ci. Coupe les stolons pour qu'ils n'affaiblissent pas la plante-mère. Afin d'obtenir une bonne récolte l'année suivante, veille à arroser tes plants en quantité suffisante. L'eau et les nutriments sont essentiels à la survie des nouveaux bourgeons censés se former au début du printemps. Fertilise tes plants à la fin de l'été / à l'automne, de préférence avec un engrais organique.

Retire avant l'hiver les restes de paille qui se trouveraient toujours entre tes fraisiers: ils constitueraient un bon abri pour les souris qui seraient tentées d'y passer l'hiver, et qui grignotent volontiers les jeunes plants au passage. Pour pouvoir toutefois protéger tes plants du gel, une couche de humus constituée de fumier en décomposition ou de paille hachée fera l'affaire. Cela apporte en outre des nutriments aux plantes.

En hiver, la priorité est de protéger les plantes du gel. Fabrique une couverture aérée à base d'aiguilles d'épicéa ou pose un feutre non-tissé afin de protéger les plants sensibles sans pour autant les étouffer.

Comment faire en sorte que les fraisiers se reproduisent?

La reproduction des fraisiers s'effectue naturellement via les stolons. Sur les tiges longues, de nouveau nœuds feuillus (rosette de petites feuilles naissantes) se développent à même le sol. Sers-toi de préférence des plantes saines et produisant de bons fruits pour la reproduction.

Pour cela, marque les plants concernés lors de la récolte. Sépare des nœuds de la plante-mère et replante-les à un nouvel endroit. Si tu ne disposes pas de surface supplémentaire pour les planter, tu peux placer provisoirement tes nœuds dans des récipients ou des pots.

Si tu laissais faire la nature, tu obtiendrais rapidement un grand couvre-sol vert. Le rendement serait toutefois moindre et cela n'irait pas en s'arrangeant. Cela vaut le coup d'acheter de temps en temps de jeunes plants en bonne santé pour ne pas épuiser son stock. De plus, les jeunes plants apportent une vigueur nouvelle au massif de fraises.

Thèmes qui peuvent également t'intéresser

Retour en haut
HORNBACH