Causes d’une maçonnerie humide

Une maçonnerie humide – quel cauchemar. On prend souvent conscience de ces dommages quand on trouve des formations de moisissure, des efflorescences des cristaux de sel, des dommages à la peinture, au papier peint et au crépi.

Cela est très souvent dû à une mauvaise conception, des influences extérieures ou une mauvaise réalisation.

Les causes fréquentes sont...

  • une étanchéité manquante ou endommagée sous la surface du sol ou au niveau du socle
  • un toit endommagé (en particulier pour les toits plats)
  • des gouttières ou un tuyau de descente endommagés
  • des tuyaux défectueux
  • des fissures dans les murs
  • la pluie battante
  • des remontées capillaires; c'est-à-dire l'humidité du sol qui remonte par les fondations
  • des ponts thermiques aux angles du bâtiment
  • une ventilation ou un chauffage insuffisant ou inadéquat peut également entraîner la formation d'humidité
  • une mauvaise isolation de façade
  • souvent aussi un système composite d'isolation thermique mal réalisé

L'humidité diminue nettement l'effet isolant de la maçonnerie et augmente les frais de chauffage.

Un mur humide constitue aussi le terrain idéal pour les moisissures dangereuses qui peuvent provoquer des problèmes de santé en particulier pour les personnes souffrant d'allergies ou les jeunes enfants.

Il faut tout d'abord empêcher que l'humidité continue de pénétrer dans la maçonnerie. Commence tout d’abord par déterminer exactement l'endroit où l'humidité pénètre dans la maçonnerie pour employer la méthode d'assèchement adaptée.

Attention: Si l'humidité est engendrée par la pression hydrostatique, ça veut dire que la pression de l'eau souterraine est forte, des mesures spécifiques sont nécessaires. Un spécialiste ou un expert en restauration de bâtiments devra ici t'aider.

Méthodes d'assèchement de la maçonnerie

Selon la gravité du désordre qui touche la maçonnerie, il y a différentes méthodes d'assécher un mur – de l'application d’enduit de rénovation à la rénovation complète.

Enduit de rénovation

C'est la méthode la plus simple et la moins compliquée pour rénover une maçonnerie humide.

On utilise des enduits de rénovation spéciaux qui sont ouverts à la diffusion: ils réduisent l'effet nocif des sels sur les bâtiments. Cela n'aide vraiment qu'en cas de faible taux d'humidité et de salinité.

L’enduit endommagé est d’abord retiré. Tu appliques ensuite l'enduit de rénovation sur les zones concernées du mur. En même temps, les pièces concernées doivent être ventilées afin d'évacuer l'humidité vers l'extérieur.

Conseil: l'enduit à la chaux comme alternative écologique

Une alternative écologique à l'enduit de rénovation est l'enduit à la chaux conventionnel. Tu dois cependant appliquer les nouvelles couches d'enduit dès que les murs ont été asséchés. Des efforts pour un effet durable!

sanierputz und endbeschichtung

Étanchéité verticale

Si la maçonnerie est fortement touchée par l'humidité, tu ne peux pas éviter de refaire l'étanchéité verticale. Les parois verticales enterrées sont étanchéifiées pour empêcher que l'humidité continue à pénétrer.

Cette étanchéification ultérieure fait beaucoup de travail. En effet, tu dois dégager les murs extérieurs jusqu'au socle de la fondation.

Tu ne peux y arriver sans effort.

Si les murs sont propres, tu peux commencer à réaliser l'étanchéité par un revêtement étanche approprié en surface externe (par ex. par une étanchéité bitumineuse appliquée en couche épaisse et un enduit d'imperméabilisation spécial).

Sous certaines conditions, tu peux également réaliser une étanchéité sur la face extérieure sans avoir à dégager les murs. Il existe différentes procédés. Si c'est possible dans ton cas, dépend de certains facteurs. On ne peut pas faire de généralités, mais cela doit être décidé au cas par cas.

Étanchéité horizontale

Une barrière horizontale ou une étanchéité horizontale empêche que l'humidité du sol s'infiltre dans la maçonnerie. Une barrière horizontale souterraine et à la surface du sol sont le standard minimum pour la maçonnerie d'une cave et d'un socle des nouveaux bâtiments. Souvent dans les bâtiments plus anciens, elles n'ont jamais été réalisées ou ne sont plus suffisamment étanches.

En principe, on distingue trois procédés:

  • L'étanchéité horizontale mécanique: des barrières mécaniques, par ex. du carton bitumé, de tôles d'acier inoxydable, de plaques en plastique et de films, sont insérés sur toute la section transversale de la maçonnerie pour empêcher l'eau de se répandre. On la réalise pendant la phase de construction.
  • L'étanchéité horizontale chimique: des matériaux appropriés sont injectés dans la maçonnerie afin d'arrêter la diffusion de l'humidité. Cela intervient la plupart du temps dans un second temps.
  • La déshumidification électro-physique: selon le principe de l'électro-osmose, on essaie de prévenir les effets de l'humidité dans la maçonnerie. Son effet est cependant controversé.

Barrière horizontale mécanique

On distingue ici deux procédés:

Dans le premier cas , une barrière horizontale ou une couche d'étanchéité en tôle d'acier inoxydable, en plaques de plastique ou en film est insérée sur toute la section transversale de la maçonnerie.

Cela empêche l'eau de remonter. En même temps, le séchage commence tout de suite au-dessus de la barrière horizontale.

Dans le second cas, des percements d'une longueur d'un mètre sont effectués dans le joint de maçonnerie. Ensuite, des bandes bitumineuses y sont insérées.

L'effort et les coûts sont relativement élevés pour les deux procédés. En fonction des conditions statiques (par ex. dans le cas d'une maison sur un terrain en pente) ce type d'étanchéité horizontale n'est même pas possible.

Barrière horizontale chimique: procédé par injection

Ce procédé fait également partie des étanchéités horizontales. Une masse d'injection est injectée dans une série de forages. Ce produit d'injection alcaline (généralement à base de cire, de silicone ou de résine époxy) ferme les pores , rend le mur hydrophobe et empêche ainsi les remontées capillaires.

Ce type de rénovation est souvent la clé du succès. Comparativement, l'effort demandé est limité. Un bricoleur habile peut tout à fait le réaliser en se référant aux instructions.

Important: porte des vêtements de protection!

Porte des gants de travail étanches, des lunettes de protection et des vêtements de travail pendant ces travaux, car la masse d'injection est très alcaline – comparable à un nettoyant domestique. Respecte également les instructions sur le produit.

Voici comment faire étape par étape:

  • Effectue, en général, les trous de perçage dans le joint de maçonnerie le plus bas au-dessus du sol. Il faut retirer l'ancien crépi jusqu'à un maximum de 20 cm au-dessus et en dessous de ce joint.
  • Les perçages horizontaux doivent avoir un diamètre de 14 mm. Ils ne doivent pas traverser le mur, mais doivent se terminer 5 cm avant l'extrémité de la maçonnerie. Si la maçonnerie a une épaisseur de 10 à 40 cm, la distance entre les trous doit être de 12,5 cm. Pour une épaisseur de 41 à 70 cm, l'intervalle est réduit à 8 cm.
  • Le dernier trou ne doit pas se trouver à plus de 5 cm de l’angle.
  • Nettoie les trous de perçage avec de l'air comprimé ou à l'aide d'un aspirateur.
  • Coupe les canules. La longueur résulte de la profondeur du perçage plus 7 cm.
  • Insère les canules coupés dans les injecteurs jusqu'à la butée et pousse-les dans le trou de perçage.
  • Laisser gonfler les canules pendant un court instant en remplissant l'injecteur deux fois à de brefs intervalles avec de l'eau propre.
  • Env. 15 minutes plus tard, insère la cartouche d'injection remplie d'un produit d'étanchéité par injection avec l'embout vissé dans l'injecteur. L'embout doit reposer fermement sur la canule et la cartouche doit être positionnée verticalement dans l'injecteur.
  • La cartouche peut être retirée après environ 12 à 48 heures, lorsqu'elle est complètement vide.
  • En cas de besoin, les cartouches nettoyées peuvent être à nouveau remplies avec un produit d'étanchéité par injection et réutilisées.
  • Les canules peuvent également être enlevés et les trous rebouchés à l'aide d'un mastic de réparation. Si les canules ne peuvent pas être retirés, tire-les aussi loin que possible, coupe-les aussi courts que possible, repousse-les dans les trous et rebouche les trous.
  • Étanchéifie la surface avec une double couche d’enduit d'étanchéité jusqu'à la rangée de pierres situées au-dessus des trous de perçage.
  • Passe un coup de balai sur la deuxième couche pour obtenir une bonne adhérence par la suite.
  • Tu peux appliquer le gobetis (mortier de rénovation appliqué par projection) directement sur l’enduit d'étanchéité encore humide.
  • Laisse sécher le produit d'étanchéité pendant au moins 7 jours. Une fois sec, l’enduit de rénovation peut être appliqué sur la maçonnerie.

L’étanchéité horizontale classique: voila comment que ça marche!

L'étanchéité horizontale classique peut être réalisée jusqu'à un degré maximum d'humidité de 50 % avec une salinité faible et moyenne.

Ce n'est qu'après la réalisation de l'étanchéité que les anciens crépis existants sont enlevés, car ceux-ci peuvent absorber le surplus du produit d'étanchéité par injection.

Veille à ce que le liquide ne pénètre pas dans la maçonnerie à rénover, car l'enduit n'adhère pas bien sur le produit d'étanchéité par injection.

  • Effectue une série de trous de perçage d’un diamètre de 10 à 12 mm, 10 cm au dessus du sol avec un intervalle de 10 cm maximum. L'angle d'inclinaison doit être de 30 à 45°. La profondeur des trous de perçage doit être telle qu'ils se terminent environ 5 cm avant l'extrémité de la maçonnerie.
  • Dans le cas de murs en pierres non absorbantes, l'humidité est transportée en grande partie à travers le mortier dans les joints. Dans ce cas, les trous de perçage doivent être principalement effectués dans le joint.
  • Perce ensuite en décalé, une deuxième rangée de trous 5 cm environ au-dessus de la première. Si le mur est extrêmement humide, une troisième rangée de trous de perçage est réalisée en décalé.
  • Au niveau des angles des murs, des séries de forage verticales supplémentaires sont nécessaires des deux côtés. Tous les trous de perçage doivent être soufflés ou nettoyés à l'aide d'un aspirateur. Si l'épaisseur de la maçonnerie est supérieure à 50 cm, perce les trous à l'extérieur et à l'intérieur.
  • Colle du ruban adhésif téflon autour de l'extrémité de la pipe d'injection pour éviter que le liquide ne s'écoule de manière incontrôlée en dehors du trou de perçage. Visse la pipe sur la vase d'injection et place-la dans le trou de perçage.

horizontalabdichtung klassisch

Conseil: éviter les dommages

Afin d'éviter les dommages à la structure du bâtiment causés par l'humidité, il est conseillé d'appliquer un enduit d'étanchéité sur la maçonnerie sèche. Souvent, l'étanchéité inexistante est la raison pour laquelle une rénovation de la cave s'avère nécessaire. La meilleure protection du bâtiment commence lors de la construction de la maison – et l'investissement dans un revêtement étanche pour les murs extérieurs, soit une étanchéité bitumineuse soit un cuvelage en béton étanche, est rentable à long terme.

Thèmes qui peuvent également t'intéresser